Jean Zay et les News du 26/05/2015

 

Jean Zay: un homme qui éclaire le présent.

 

https://static.blog4ever.com/2012/01/636480/d.gifans un autre article, j’écrivais combien notre époque manquait de grands esprits, combien il nous manquait des intelligences capables d’analyser les évènements et de donner des pistes pour l’avenir.

Jean Zay fut un de ceux-là. Le pays va lui rendre hommage le 27 mai, jour où il sera inhumé au Panthéon. L’homme a été ministre de l’Education nationale de 1936 jusqu’à la guerre, et fut arrêté et emprisonné en 1940 sous Pétain, puis liquidé en 1944.

Deux déclarations de cet homme, écrites il y a plus de 70 ans sont d’une criante actualité. La question que je me pose, c’est comment « l’ennemi de la finance » pourra-t-il faire l’éloge d’un homme qui déclarait : « Vous pouviez (de 1932 à 1940) librement couvrir de boue le chef de l’Etat et ses ministres, nier effrontément nos engagements internationaux les plus évidents, désavouer le gouvernement de votre pays en pleine négociation diplomatique, donner tort à la France devant l’étranger. Bravo ! C’était de bonne guerre… Mais il vous était défendu de critiquer la mystique de l’équilibre budgétaire, sous peine d’être considéré comme un traître et accusé de provoquer des catastrophes… » et de rajouter : « quand on étudiera les causes de notre impréparation militaire et de la décrépitude du gouvernement parlementaire, tel qu’il fonctionnait depuis quelques années, il faudra inscrire en bonne place l’orthodoxie financière ». L’orthodoxie financière… Qu’en pensera donc le chef de l’Etat ?

Et comment les médias rendront-ils compte de cet évènement, comment s’associeront-ils à l’éloge de la nation s’ils se remémorent cette déclaration : « De délicats problèmes n’arrivaient plus au public que sous la forme de résumés affriolants, de raccourcis et d’antithèses, sortes de pilules agréables à avaler […]. On a souvent dénoncé les responsabilités de notre grande presse dans l’abaissement de l’esprit public. A vrai dire, certains journaux ont commis des crimes plus graves que le goût excessif des titres de foire. Mais ce dernier est symptomatique. Il atteste un souverain mépris du lecteur, une préoccupation exclusive du truquage commercial. »

« Truquage médiatique », une bien brève et pertinente définition de la presse aujourd’hui.

Alors un peu de patience, et nous aurons droit à un bel exercice de style le jour de la cérémonie. 

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2012/01/636480/d.gifaesh une armée de fous furieux créée par qui? Financée par qui? Armée par qui? Droguée par qui? dangereuse pour qui?

 

 


 

Aux USA, la mortalité maternelle (le décès d’une femme survenu au cours de la grossesse ou suite à l’accouchement) a explosé de 136% entre 1990 et 2013...
En France, la grippe a tué directement ou indirectement 18000 personnes cet hiver...
Ces deux informations n'ont bien entendu aucun rapport entre elles... Ou peut-être que si en fait...


Chômeur et migrants récompensés à Cannes. Pour la vraie vie il faudra attendre encore...


Vincent Lindon reçoit le prix d'interprétation masculine pour "La Loi du marché" ...Et Valls d'oser le féliciter pour "son interprétation dans un film qui parle du monde avec finesse et justesse"...


Zuckerberg, un type qui gagne une fortune en vendant votre vie privée et dépense 100 millions pour protéger la sienne... amusant non?


Dire qu'il y a des gens qui votent pour la motion A de Cambadélis, et d'autres qui regardent l'eurovision... Et parfois, ce sont les mêmes.... Vous comprenez pourquoi on est mal barrés...


Polytechnique: les frais de scolarité devront être remboursés si les élèves ne travaillent pas 10 ans pour l'Etat...
J'aurais naïvement pensé que c'était déjà le cas... Donc bonne initiative.
Pour ma part, entré à l'école Normale, javais signé un engagement de 10 ans... Rien de scandaleux... J'ai poursuivi jusqu'à 38 ans..

 



27/05/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 132 autres membres