Ce que je reproche à Mélenchon.


https://static.blog4ever.com/2012/01/636480/j_6962073.gife vais vous dire ce qui me gêne dans la posture de Mélenchon.

En premier lieu, admettre que je suis tenté de me reconnaître dans nombre de ses propositions. Mais ce constat établi, nous ne sommes guère avancés.

Et là débute le principal reproche que je lui fais. Tenir un discours qui peut laisser penser à ses partisans que lui élu, le programme pourra et sera appliqué.

Soyons sérieux. Il est depuis trop longtemps en politique pour ne pas savoir ce qu'il y a d'irréaliste dans sa position. Lui président, comment envisage-t-il exercer le pouvoir et mettre en œuvre ses propositions?

Vous pensez bien que le système qu'il dénonce va instantanément capituler et accepter sans sourciller les réformes proposées. Nombre des réformes avancées sont en totale rupture, et c'est sans doute cela leur principale vertu, et le système, l'oligarchie honnie ne laisseront sans doute pas faire et ils en ont les moyens (si j'ose dire).

Ce que je voudrais de Mélenchon serait une franchise à la hauteur de ses propositions. Qu'il dise que c'est bien à une révolution qu'il faut penser, avec ce que cela comporte de lutte, d'affrontements, de difficultés, d'espoirs, d'échecs. Qu'il dise que son programme ne se fera pas dans le calme et la sérénité, qu'il faut se préparer à une reconquête, pied à pied, poing à poing, et qu'il ne suffira alors pas de se compter joyeusement dans de gentils défilés entre République et Nation.

Je reproche à Mélenchon de ne pas dire clairement qu'il promet des lendemains de larmes et de sang. Il n'aura pas, quand bien même il gagnerait la présidentielle, de majorité pour appliquer en douceur son programme et nous engager dans sa 6ème république.

Mélenchon sait cela, il sait qu'il berce le peuple d'illusions, il se donne le beau rôle, mais il ne dit pas la vérité. Le discours est séduisant, le tribun est brillant, le programme est alléchant, il omet juste de nous dire que le chemin est semé d'embûches et que ce sera un combat, pas seulement la cueillette des fruits de la présidentielle. Alors Monsieur Mélenchon, si vous voulez vraiment être crédible, annoncez au petit peuple que vous proposez une révolution et qu'il doit se préparer à une longue et difficile bataille pour remplacer le pouvoir oligarchique actuel par une vraie démocratie.

Et alors, il comptera ses soutiens...

 



24/03/2017
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 132 autres membres